Des réunions à l’ISIE pour fixer les dates des élections

Avec son nouveau président, le Conseil de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) va se pencher sur les préparatifs des prochaines élections législatives et présidentielles, et ce dans l’objectif de définir un calendrier définitif. Les réunions devraient durer trois jours avant de sortir, peut-être, avec des dates précises.
A titre de rappel, le président de l’ISIE, Nabil Bafoun, avait assuré dans de précédentes déclarations que les prochaines élections auront lieu dans les délais impartis et dans le respect des normes internationales. Approximativement, les législatives devraient avoir lieu en octobre 2019. Pour les présidentielles, le premier tour pourrait avoir lieu en novembre 2019. Quant au second tour, il pourrait se tenir, selon Bafoun, en décembre 2019 ou en janvier 2020.
L’autre question qui doit être posée porte inévitablement sur l’abstention des électeurs. Lors des dernières élections municipales de 2018, seuls 33,7% des électeurs se sont rendus aux urnes pour voter. Les jeunes se disent particulièrement « lassés », voire « dégoûtés », par la politique. L’ISIE, dans ce contexte, doit se mobiliser afin de mieux sensibiliser à l’importance d’aller voter, histoire de garantir des résultats d’élections légitimes. Le travail doit aussi être mené au niveau des partis qui doivent, pour leur part, réinventer leurs discours et leurs méthodes pour mieux séduire la jeunesse et les électeurs d’une manière plus générale.

Lire aussi
commentaires
Loading...