Des enfants chassés d’un restaurant aux Berges du Lac: le gérant s’explique

Une anecdote douloureuse a été rapportée par une jeune fille, triste et révoltée, sur les réseaux sociaux a provoqué un tollé et un élan de solidarité sur les réseaux sociaux. Selon Mayssa, cliente de ce restaurant de renommée aux Jardines du Lac II, et témoin oculaire de la scène qu’elle a rapportée, le gérant de ce restaurant a chassé deux enfants (mendiants) invités par un couple pour prendre un petit déjeuner.
« J’étais en train de prendre mon petit déjeuner avec trois amies, lorsque j’ai aperçu un couple invitant deux enfants (une fille et un garçon) pour manger. On a beaucoup apprécié leur comportement. J’ai demandé à mon amie de les prendre en photo. Quelques secondes après avoir pris cette photo, tous les serveurs accompagné de leur gérant ont entouré ces enfants. Au début, je pensais qu’ils allaient faire un beau geste en leur donnant notamment un repas gratuit. Toutefois, ils ont chassé ces enfants en leur disant que c’était interdit et que leur odeur était insupportable pour les autres clients. Nous avons réagi, en proposant de payer du prix du petit déjeuner. Mais, le responsable du restaurant nous a parlé sur un ton hautain. Ce qui m’a encore plus choqué, c’est que personne n’a réagi. Les gens qui étaient présents ont continué à manger comme si de rien n’était. »a-t-elle exprimé.
De son côté, le gérant de l’espace a donné une version contradictoire sur la page Facebook du restaurant en question, d’une part, il affirme que les enfants n’ont pas été maltraités, et que leur présence a heurté les autres clients par ce qu’ils faisaient du bruit et sentaient mauvais. Quelques heures plus tard, la publication a été modifiée. D’autre part, intervenant dans la matinée de ce mardi sur les ondes de Mosaïque Fm, le gérant a crié au complot, accusant la fille qui a pris la photo de vouloir nuire à l’image de son restaurant.
Notons que des sources concordantes ont fait savoir  que le propriétaire de l’espace est « assez connu dans le milieu de la contrebande ».

Lire aussi
commentaires
Loading...