C’est la cause d’un déficit budgétaire plus important en 2019, selon les économistes

A peine 2019 entamé, la possibilité d’un projet de loi de finances complémentaire a été évoquée par plusieurs experts économiques qui se sont confiés à l’agence TAP. Ces derniers ont expliqué cette éventualité par la signature de l’accord sur les augmentations salariales dans la fonction publique par le gouvernement et l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).
La hausse n’a pas été prévue par la loi de Finances 2019. Par conséquent, le déficit budgétaire risque d’être plus lourd que prévu, selon les experts (initialement prévu à 3,9% du PIB). A titre d’information, 16,5 milliards de dinars ont été alloués pour payer les salaires de la fonction publique au titre de l’année 2019, sachant que le budget total est de 40,86 milliards de dinars…

Lire aussi
commentaires
Loading...