Algérie: Un étudiant en médecine égorgé pour son homosexualité

Un crime homophobe a secoué l’Algérie et a provoqué des réactions à l’échelle internationale. Un jeune étudiant en médecine, prénommé Assil Belalta, 21 ans, originaire de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, étudiant en troisième année médecine, a été retrouvé égorgé dans sa chambre de la résidence universitaire Ben Aknoun à Alger. La victime a été retrouvée par ses camarades dans une mare de sang avec une inscription sur le mur de sa chambre écrite avec son sang. Cette inscription de « He is gay » (Il est gay) a suscité un grand tollé chez la communauté estudiantine et sur les réseaux sociaux.
Selon les éléments préliminaires de l’enquête, le jeune étudiant était retourné à sa chambre vers 19 heures. Il aurait été suivi par deux inconnus qui l’ont égorgé et poignardé à plusieurs reprises. Les deux criminels sont activement recherchés par la police.

Lire aussi
commentaires
Loading...