POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Agriculture: la Tunisie récupère 6 mille gènes spoliés par des Banques de Gènes étrangères

Le directeur général de la Banque Nationale des Gènes Naceur Mbarek, a affirmé que la Tunisie, a réussi à travers la Banque, à récupérer pas moins de six mille gènes d’espèces de graines spoliés se trouvant dans des Banques de Gènes étrangères. Il a ajouté qu’il est grand temps de mettre en place tout un cadre juridique pour pouvoir faire face au phénomène de vol des gènes d’espèces agricoles tunisiennes.
Le responsable qui s’exprimait lors d’une interview accordée au magazine Tunisie Verte, dans son édition de ce mercredi 13 février 2019, a affirmé que les graines tunisiennes sont à la portée de tout et de n’importe qui. Il  a précisé que tout visiteur étranger a le droit de transporter avec lui, les graines de plantes qu’il souhaite, chose qui constitue une menace pour les ressources génétiques locales. Il a ajouté que toute personne étrangère doit être contrôlée et interdite de faire  transporter des graines tunisiennes à travers les aéroports, tel est le cas dans l’ensemble des pays développés.
En ce qui concerne le rôle de la Banque en matière de conservation des gènes nationales, le responsable a précisé que la banque nationale des gènes se préoccupe de la gestion des ressources génétiques du pays et de la détection des transgènes dans les semences et les aliments que consommerait le Tunisien.
« Nous avons conscience du caractère hautement stratégique de cette institution dans le domaine de la conservation des ressources génétiques locales sur lesquelles l’ensemble de la Nation fonde beaucoup d’espoirs pour relever le défi de la sécurité alimentaire grâce à l’engagement des femmes et des hommes à qui je me dois de rendre un hommage mérité.« 

Lire aussi
commentaires
Loading...