Vers un passeport africain unique pour la libre circulation des personnes

Cela constituerait la grande nouveauté de la 32ème session ordinaire de la conférence de l’Union Africaine (UA), qui aura lieu en février 2019 à Addis-Abeba (Ethiopie) : un passeport africain unique. « C’est un rêve longtemps attendu », a confié le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat selon Skynews.
La conférence, poursuit-il, devrait apporter de nouveaux détails sur la délivrance de ce passeport africain unique. « La décision est plus proche que jamais de la réalité. L’objectif est d’instaurer une totale liberté de circulation des africains sur le continent, de stimuler la croissance économique et les échanges commerciaux entre les pays de l’UA », a-t-il encore ajouté.
Le projet du passeport unique, soulignons-le, s’inscrit dans l’optique de l’Agenda 2063 de l’UA relatif à la libre circulation des personnes sur le continent. L’une des étapes primordiales consistait à signer le traité qui institue la Communauté économique africaine sur la libre circulation, le droit de résidence et le droit d’établissement. Cependant, seulement 32 pays l’ont signé, d’autant plus que les ratifications nécessaires n’ont pas encore été faites par ces mêmes pays. Parmi les pays ayant fait le pas, il y a notamment le Rwanda.

Lire aussi
commentaires
Loading...