Sabrine Goubantini: « Certains dirigeants de l’UGTT ont des calculs politiques »

Lors de son passage à l’émission « Rendez-vous » diffusée sur la chaîne Attessia TV, la députée de la Coalition nationale à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Sabrine Goubantini a affirmé que certains syndicalistes de l’UGTT ont des calculs politiques. « Certains dirigeants de la centrale syndicale ne sont pas soucieux des augmentations salariales, d’ailleurs, le slogan de la grève était « la souveraineté passe avant les augmentations », ce qui veut dire que la problématique qu’ils posent est bel et bien politique. Admettant que ce gouvernement parte, démissionne ou même qu’il soit renversé par le parlement, je me demande, quelle serait la réaction de l’UGTT ? quelle solution aura-t-il pour un tel problème ?Est-ce qu’ il va soutenir le gouvernement qui va succéder ? Nous avons des chiffres alarmants! On ne peut pas dépenser plus de 700 milliards. On ne peut pas s’endetter encore plus. Le déficit budgétaire passera de 3.9% à 5.4%. L’UGTT a proposé une augmentation de 1500 milliards en 2019 tandis que le gouvernement a proposé une augmentation entre 600 et 700 milliards. J’aimerais bien savoir d’où on va combler cet écart! si on va s’endetter, on ne va pas sortir du gouffre de l’inflation et du déficit budgétaire, »a-t-elle expliqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...