Sabeur Lajili victime de pressions: la direction des prisons précise

La direction générale des prisons et de la rééducation a nié avoir exercé des pressions d’ordre moral à l’encontre de l’ancien directeur général de la police touristique et ancien chef de la brigade antiterroriste d’El Gorjani Sabeur Lajili pouvant avoir des répercussions négatives sur son état de santé ou encore son état psychique.
Dans un communiqué rendu public ce vendredi 11 janvier 2019, la direction générale des prisons a affirmé qu’elle veille à coordonner, en continu, avec le cadre médical à l’hôpital pour assurer le suivi de l’état de santé du détenu en question et ce, à travers la réalisation des différents diagnostics et analyses souhaités. Elle a par ailleurs indiqué qu’elle n’a actuellement aucune intention d’admettre de nouveau, Sabeur Lajili,  au centre de détention.
A noter que des informations circulant sur certains médias et sur les réseaux sociaux font état de pressions subies par Sabeur Lajili, pouvant provoquer son décès même. Selon ces mêmes sources, Sabeur Lajili aurait été informé qu’il sera transféré prochainement à la prison après avoir passé une longue période dans l’un des hôpitaux de Tunis, suite à la détérioration de son état de santé.
A noter que Sabeur Lajili est emprisonné pour son implication dans une présumée affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de mise à disposition au service d’une autre armée en temps de paix.

Lire aussi
commentaires
Loading...