Mekni : « l’Etat n’a pas de terres à distribuer sans étude de faisabilité »

Hedi Mekni, ministre des domaines de l’Etat et de la propriété foncière a été très clair, lors de son passage ce vendredi sous la coupole du Bardo. « L’Etat n’a pas de terrains qui dépassent ses besoins pour les distribuer sans étude de faisabilité. La distribution des terres aux jeunes  au chômage doit être fonctionnel et efficace et construit pour une unité économique productive« , a-t-il précisé en réponse à une question du député Hédi Soula. Donnant des éclaircissements sur le programme du gouvernement visant à mettre à la disposition des jeunes des terres qui permettraient de booster la création d’emplois, le ministre a souligné que le ministère est parvenu à la conclusion depuis fin décembre 2018 qu’il fallait revoir cette question afin de lui garantir l’efficacité requise.
Dans ce contexte il a fait savoir que son département a envoyé des correspondances à tous les gouverneurs appelant à la création de commissions techniques au niveau de chaque gouvernorat, qui engloberaient toutes les structures régionales, pour choisir les terrains à même de répondre aux besoins d’investissements et les sources de financement de manière à d’offrir aux jeunes des opportunités de réalisation de projets pouvant réussir. Hedi Mekni a fait part qu’il existe des mécanismes pour financer les jeunes et les aider à créer leurs projets particuliers, attirant l’attention sur la volonté de l’Etat de parvenir à la création de projets réussi et que des négociations sont en cours avec la FAO pour soutenir la Tunisie dans ce programme.
D’un autre côté il a fait observer que le ministère a révisé la période de location des terres domaniales ce qui les rend liées davantage avec la concrétisation du programme d’investissement avec un seuil minima de 9 années et d’aller encore plus loin dans le temps si le programme d’investissement le permet.

Lire aussi
commentaires
Loading...