Meherzia lâabidi: « Accuser Kheder de meurtre ne veut pas dire qu’il a tué »

Intervenant sur les ondes de Jawhara Fm, la dirigeante au sein d’Ennahdha, Meherzia lâabidi a affirmé que les conférences de presse du comité de défense des martyrs Belaïd-Brahmi, se maintiendront, selon elle, jusqu’aux élections. Lâabidi a prétendu que ces conférences visent l’atteinte de la « popularité » d’Ennahdha, indiquant que 18 000 nouveaux adhérents ont rejoint son parti. Par ailleurs, la dirigeante islamiste a également souligné que la justice a pris en charge l’affaire de l’appareil secret, insistant que le fait d’accuser Mustapha Kheder ne veut pas dire qu’il a vraiment tué. « Chaque mois, il y aura une conférence du comité de défense jusqu’aux prochaines élections, sachant que la première conférence était bénéfique pour nous, car on a eu 18 000 nouveaux adhérents. Quand on accuse Khedher, cela ne veut pas dire qu’il a vraiment commis le crime. Cette personne a un avocat. Ennahdha aussi a ses propres avocats. Dans le cas où on nous citera dans cette affaire, on a nos avocats. Nous avons confiance en la justice et nous avons confiance en nous aussi. Ils ont accusé tout le monde: la police, le ministère public, le ministère de la justice, le ministère de l’Intérieur, qui encore n’a pas été accusé de meurtre des deux martyrs… »a-t-elle exprimé.

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...