L’excellence de ces 3 universités tunisiennes dans le monde

Chaque année, le magazine Times Higher Education (THE) dévoile le classement des universités les plus performantes des économies émergentes. Dans l’édition 2019 de son rapport, dévoilée le 15 janvier courant, 47 établissements universitaires africains ont fait leur entrée dans la cour des grands, et les facultés tunisiennes n’y sont pas absentes.
Nous retrouvons, en effet, 3 universités. Il y a, tout d’abord, l’université de Sfax (251ème) qui est entrée dans le Top 300 avec celle de Tunis El Manar (251ème). Nous avons, enfin, l’université de Monastir (301ème) qui figure dans le Top 350.
Les établissements tunisiens ont été évalués sur la base de leurs missions fondamentales : l’enseignement, la recherche, le transfert de connaissances et la réputation à l’échelle internationale.
Il faut rappeler que le rapport du THE a salué les performances enregistrées par les universités africaines dans son rapport de 2019. On compte, en effet, deux fois plus d’établissements universitaires africains par rapport à 2018. Parmi les pays qui ont enregistré une avancée notable, nous avons l’Égypte. De fait, le pays des Pharaons compte désormais 19 universités inscrites dans le classement du THE, contre 9 seulement en 2018. Il possède 7 facultés qui figurent dans le Top 200 du classement en 2019 contre 2 seulement en 2018. Nos voisins marocains comptent 4 universités dans le classement. L’Algérie, pour sa part, n’en compte aucune.
À titre de rappel, l’Université Tunis El Manar et de Sfax ont figuré dans le Top 1000 des meilleures universités du monde dans le très prestigieux classement de Shangaï.

Lire aussi
commentaires
Loading...