Les financements d’Ennahdha (enfin) l’objet d’une enquête ?

C’est un petit pas timide, mais non négligeable : la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a adressé une correspondance à la Cour des Comptes pour enquêter sur les comptes bancaires détenus par Ennahdha. La demande a été formulée le 24 décembre 2018. Elle porte également sur certaines personnes physiques. Selon des sources concordantes, la Cour des Comptes a fourni une liste regroupant 140 noms de personnalités politiques. Les mêmes sources ont affirmé que les noms de personnalités, actives dans la société civile, devraient également faire l’objet d’une enquête.
Il s’agit d’une avancée non négligeable. Plusieurs suspections pèsent sur le parti islamiste depuis 2011, notamment au sujet des financements qataris. Récemment, Ennahdha a été accusé d’avoir déboursé 60 millions de dinars pour engager une agence de communication en vue des prochaines élections, selon le journal Jeune Afrique. Ces 60 millions de dinars vont nettement au-delà du budget 2019 du parti islamiste : 6,4 millions de dinars.
Cependant, une autre question se pose : pourquoi avoir attendu si longtemps pour, enfin, franchir ce pas, aussi timide soit-il ? Les interprétations sont nombreuses sur ce sujet. Reste à savoir ce que l’enquête de la BCT et de la Cour des Comptes va révéler.

Lire aussi
commentaires
Loading...