Le conflit entre les deux présidences est un « jeu d’enfants » selon un député nahdhaoui

Dans une déclaration accordée ce mardi 15 janvier 2018 à Radio Med, le député à l’Assemblée des Représentants du Peuple et membre du conseil de la Choura, Moez Hadj Rhouma, a critiqué le traitement par les autorités tunisiennes de la visite de la délégation tunisienne en Chine. Hadj Rhouma a indiqué que le ministère des Affaires étrangères et la présidence de la République ont mal géré la visite de la délégation tunisienne en Chine. « Le ministère des Affaires étrangères et la Présidence de la République ont mis le bâton dans la roue pour empêcher cette visite, qui n’a finalement duré que trois jours. Il a fallu que la présidence du gouvernement intervienne directement pour qu’on nous donne l’accord d’effectuer cette visite, sachant que la Chine a exprimé son intention et son aptitude à nous aider.
En arrivant en Chine, on n’a trouvé personne, ni l’ambassadeur ni son représentant pour nous accueillir. On a prétendu que l’ambassade n’était pas au courant de cette visite. Dans ce contexte, il a indiqué que le conflit entre la présidence de la République et la présidence du gouvernement est à l’origine du mauvais déroulement de cette visite ». « Cette dispute est devenue un jeu d’enfants et c’est l’avenir du pays qui est en jeu.« a-t-il exprimé.

Lire aussi
commentaires
Loading...