L’arrivée de Tahya Tounes est une bonne chose, selon Mohamed Ben Salem

Tahya Tounes, le nouveau parti politique assimilé au Chef du gouvernement Youssef Chahed, sera l’un des opposants à Ennahdha comme l’a affirmé Mustapha Ben Ahmed, président du groupe parlementaire de la Coalition Nationale.
Pour sa part Ennahdha se félicite de la naissance de ce nouveau parti politique. « Il est tout à fait normal que nous soyons en compétition et elle risque d’être rude. Cela va permettre d’assurer une certaine stabilité dans le pays », a déclaré à Réalités Online le dirigeant au sein d’Ennahdha, Mohamed Ben Salem, ce lundi 28 janvier 2019. Il considère que l’effritement de Nidaa Tounes constitue une problématique pour la démocratie. « Nous espérons que nos concurrents vont tenir la route pour que nous sachions avec qui nous allons travailler. Ennahdha préfère être un second parti derrière un grand parti au lieu d’être en pôle position devant une multitude d’autres », a-t-il expliqué.

Conserver La Kasbah serait mieux pour Youssef Chahed

Cette nouvelle formation politique assimilée à Youssef Chahed risque-t-elle d’affecter les relations entre le Chef du gouvernement et le parti islamiste ? Pour Mohamed Ben Salem, Ennahdha a toujours appelé Youssef Chahed à ne pas se présenter aux élections présidentielle, et ce bien avant le dernier remaniement ministériel opéré en novembre 2018. Le Chef du gouvernement, selon Ben Salem, avait présenté les garanties nécessaires qui prouvent son intention de ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2019.
« Celui qui souhaite disposer d’un terrain propice pour travailler doit être à la tête de la présidence du gouvernement et non à la présidence de la République. La Constitution octroie peu de pouvoirs au président de la République », a-t-il souligné.
De ce fait, Youssef Chahed devrait sans doute s’engager dans la course aux législatives selon Mohamed Ben Salem. S’il veut conserver la présidence du gouvernement, il doit disposer d’un bloc parlementaire conséquent.
Qu’en est-il de Nidaa Tounes ? Ce parti, selon le nahdhaoui, considère Ennahdha comme son premier adversaire. « Pour notre part, nous n’avons jamais construit un programme anti-un quelconque parti. De ce fait, il est inconcevable de construire un programme anti-Ennahdha. Même dans le nouveau parti, certains chantent encore cette même chanson. Ceux qui clament qu’il faut lutter contre Ennahdha, comme Mahmoud Baroudi, risquent de récolter les moqueries », a encore affirmé Mohamed Ben Salem.

Lire aussi
commentaires
Loading...