Hatem Ben Salem : « si ma démission était la solution, je l’aurais présentée »

Pour le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, il est hors de question de décréter une année blanche. Intervenant sur Elhiwar Ettounsi dans la soirée du mardi 22 janvier 2019, il a assuré qu’il était encore temps de trouver une sortie de crise dans le cadre d’un consensus entre le ministère de l’Education et la Fédération générale de l’enseignement secondaire.
« Le ministère va déployer tous les efforts nécessaires. Il est prêt à accepter les compromis nécessaires afin de permettre aux élèves de reprendre les examens. Je ne peux que comprendre l’inquiétude des parents qui ont appelé les trois présidences à intervenir pour mettre fin à la crise », a-t-il déclaré.
Au sujet des appels à son départ, il a affirmé qu’il aurait démissionné si cette démission constituait une solution. « J’appelle les syndicats à reprendre les négociations. J’appelle aussi le secrétaire général de la Fédération à participer à une conférence commune à l’adresse des parents afin de leur expliquer les problématiques du secteur », a déclaré Hatem Ben Salem, qui a confié qu’il « n’arrivait plus à dormir et qu’il était devenu malade ».

Lire aussi
commentaires
Loading...