Grève générale: Lâarayedh appelle à la retenue et au calme

Le vice-président du parti Ennahdha, et ancien chef du gouvernement, Ali Lâarayedh a, dans une déclaration accordée ce 16 janvier 2019, à Akherkhabar Online, affirmé qu’il vaut mieux poursuivre les négociations jusqu’à la dernière minute, pour éviter la grève générale de jeudi 17 janvier et ses retombées. « La grève mènera à la rupture, à la tension, à la division et à la perturbation du climat général. Elle ne résoudra pas le problème. Les augmentations salariales sont importantes dans le sens où elles pourront remédier plus ou moins à la détérioration continue du pouvoir d’achat. Toutefois, quand les revendications dépassent les moyens de l’Etat, les augmentations auront dans ce cas de mauvais impacts, à savoir l’inflation et la hausse du déficit budgétaire, ce qui affectera toutes les catégories sociales. Nous espérons qu’on maintiendra ces négociations jusqu’au bout, sachant que la grève est un droit constitutionnel. Nous appelons toutes les parties à la retenue et au calme. »a-t-il exprimé.

Lire aussi
commentaires
Loading...