Fonction publique : l’UGTT toujours insatisfaite des propositions du gouvernement

La grève générale dans la fonction publique du 17 janvier 2019 semble inévitable. D’après le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi, les négociations sociales avec les parties gouvernementales avancent lentement.
S’exprimant ce jeudi 3 janvier 2019 en marge d’un rassemblement des travailleurs organisé à Gabès, le syndicaliste a indiqué que les propositions formulées par le gouvernement ne laissent pas envisager l’annulation de la grève générale. « Il faut satisfaire les exigences de la fonction publique à travers une hausse des salaires à la hauteur des besoins des fonctionnaires », a-t-il encore ajouté.
Les négociations sociales sur la hausse des salaires dans la fonction publique, rappelons-le, ont redémarré suite à la réunion du vendredi 31 décembre 2018 au Palais de Carthage, lorsque le président de la République a réuni les parties prenantes au dialogue : l’UGTT, l’UTICA, le Chef du gouvernement et des représentants des partis soutenant le gouvernement. Une deuxième réunion est prévue pour ce vendredi 4 janvier 2019.

Lire aussi
commentaires
Loading...