Balha et Zgaw : ils nous ont quittés un 4 janvier

C’était il y a 22 ans, jour pour jour : le 4 janvier 1997, le jeune Hédi Berrekhissa, surnommé « Balha », s’était donné corps et âme contre l’Olympique Lyonnais lors d’une rencontre amicale opposant le club français à l’Espérance Sportive de Tunis (EST). L’attaquant ignorait qu’il disputait son dernier match.
Quelques minutes avant la fin de la rencontre, Hédi Berrekhissa avait succombé à un arrêt cardiaque sur la pelouse de Chedly Zouiten, devant ses co-équipiers impuissants face à l’inévitable. Courte, mais riche était sa carrière. Hédi Berrekhissa a été le premier footballeur tunisien à avoir été sacré meilleur joueur arabe en 1995. Il s’était également distingué lors de la CAN 1996 en Afrique du Sud avec les Aigles de Carthage. Le jeune attaquant avait également fait des étincelles avec l’EST, particulièrement en affrontant le Zamalek Al Masri lors de la finale mémorable de la CAF en 1994.

Lassaad Ouertani, parti un 4 janvier 2013
Outre Hédi Berrekhissa, nous nous souviendrons également de Lassaad Ouertani, l’ancien milieu de terrain du Club Africain (CA) qui nous a quittés le 4 janvier 2013. Le joueur, surnommé par ses fans « Zgaou », avait succombé à un grave accident de la route le matin du 4 janvier 2013. Très apprécié par le public « clubiste », Lassaad Ouertani a mené le CA vers de belles victoires pendant plusieurs saisons, notamment en 2008 lors que le Club a été sacré champion.
Le milieu de terrain avait également offert de belles prestations avec l’équipe nationale. Il avait, en effet, remporté une médaille d’or avec l’équipe olympique à l’occasion des Jeux Méditerranéens en 2001, organisés à Radès.
Soulignons que dans un article publié sur son site lanation.tn, Abdelaziz Belkhodja a rendu un vibrant hommage à Hédi Berrekhissa à l’occasion du 22ème anniversaire de sa mort.

Lire aussi
commentaires
Loading...