Affaire Oued Ellil: L’assassin demande un test ADN de sa famille

L’inculpé, dans l’affaire de Oued Ellil a divulgué ce samedi 05 janvier 2019, de nouveaux détails sur son crime. Au cours de son interrogatoire par la brigade de lutte contre le crime à Ben Arous, A.K a demandé d’effectuer un test ADN de sa famille parce qu’il avait des « doutes » qu’il soit vraiment le fils biologique de cette famille.
lors de ses premiers aveux, l’accusé avait justifié son crime par les mauvais traitements dont il était victime de la part des membres de sa famille. Ces derniers l’auraient traité de « raté » et de « bon à rien » parce qu’il n’a pas réussi ses études ni su préserver son poste de technicien au sein du ministère de la Culture.  A.K a également relaté sa version des faits. Il a fait savoir qu’il avait quitté le domicile familial depuis quelques jours, le jour du drame il a décidé de revenir à la maison pour demander pardon à sa mère sauf que cette dernière l’aurait repoussé en lui disant qu’il n’est plus son fils, étant donné qu’il lui a manqué du respect. Furieux, il a poignardé sa mère à 50 reprises avant de tuer ses trois sœurs de la même manière. Il a également attendu son père pour le tuer mais ce dernier avait tardé au travail. Il a souligné qu’il comptait fuir en Libye avant que la garde nationale ne l’arrête.

Lire aussi
commentaires
Loading...