10% des terroristes de retour des zones de conflits sont des femmes

Le président de l’Institut National des Etudes stratégiques, Neji Jalloul, a affirmé jeudi 03 janvier 2019, lors d’une conférence de presse, que 10% des terroristes tunisiens de retour des zones de conflits sont des femmes. Il s’agit selon ses dires de la moyenne mondiale.
Il a par ailleurs mis en garde contre ces chiffres alarmants, expliquant que les femmes de retour des zones de conflits, ont plus de facilité d’adaptation et de réintégration dans leur entourage familial. Il a dans ce contexte évoqué la nécessité de mettre en place toute une stratégie nationale pour faire face à cette question.
« Nous avons constaté, qu’après les défaites de l’Etat Islamique ou Daech, les femmes ont été exploités en tant que combattantes pour la collecte des armes et l’argent. Certaines d’entre elles ont été exploitées dans les attentats suicidaires » a-t-il affirmé.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...