Nouveau scandale autour de Facebook

150 entreprises violent vos données personnelles

Un journal américain a dévoilé mardi 18 décembre 2018 que Facebook a accordé aux grandes entreprises telles que Microsoft, Netflix et Spotify le droit d’exploiter les données de ses utilisateurs y compris les messages privés.
Selon New Tork Times Facebook a autorisé la société de services à la demande Netflix et la société des services audio Spotify de lire les messages privés des utilisateurs.
Une autre autorisation a été accordée au moteur de recherche Bing appartenant à Microsoft de voir les amis des utilisateurs du réseau sans leur autorisation. Amazon a eu le droit de  d’obtenir des informations sur les noms des utilisateurs et les données de leurs échanges personnels à travers leurs amis.
Pour sa part le journal Times a fait savoir que Facebook a accordé le droit d’obtenir les données de ses utilisateurs à 150 sociétés y compris des banques, des entreprises techniques et des commerçants de détails ainsi qu’à des médias.
Facebook est au banc des accusés depuis des mois depuis que l’on a découvert en mars 2018 que la société de consulting Cambridge Analitica avait mal exploité des données de facbookers au cours de la période qui a précédé les présidentielles américaines de 2016. Marc Zuckerberg avait même été auditionné au Congrès US et par le parlement européen pour répondre aux questions se rapportant au traitement par facebook des données de ses utilisateurs.

Lire aussi
commentaires
Loading...