Marché de Bir Kassaa : flambée des prix pour plusieurs produits alimentaires

La hausse des prix des produits alimentaires a été spectaculaire en 2018. Les poissons, devenus presque des produits de luxe, n’échappent pas à la règle. Durant les 15 premiers jours de décembre 2018, les prix ont atteint des sommets au marché de gros de Bir Kassaa par rapport à la même période en 2017.
D’après l’observatoire national de l’agriculture, les prix de la sardine et du rouget ont grimpé de 51%. Pour le chinchard (chourou), les prix ont explosé : +40% par rapport aux 15 premiers jours de décembre 2017.
D’autre part, l’Observatoire National de l’agriculture a constaté une baisse des prix pour les légume, exception faite pour les piments forts dont les prix ont augmenté de 36%. D’un autre côté, les prix des oignons et tomates ont augmenté de 31%. On compte une hausse de 15% pour les pommes de terres. Pour leur part, le citron et les pommes ont vu leurs prix baisser de 25%. On compte, selon l’Observatoire, une baisse de 2% pour les grenades et une hausse de 36% pour les dattes.

Lire aussi
commentaires
Loading...