Le surpeuplement dans les lieux privatifs de liberté au cœur d’un colloque international

Dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de l’adoption par l’Assemblée Générale des Nations Unies du Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT) organise les 18 et 19 décembre à Tunis, la troisième édition de son colloque international annuel, qui portera cette année sur le thème : « Les Mécanismes nationaux de prévention (MNP) face au surpeuplement dans les lieux privatifs de liberté. Approches et stratégies ».
Au programme du colloque, une séance plénière en présence, notamment, des ministres de l’Intérieur, de la Justice, de la Santé, des Affaires sociales et des Affaires culturelles, ainsi que des séances de travail sur les expériences internationales en rapport avec le thème du surpeuplement dans les lieux privatifs de liberté.
En parallèle avec les activités du colloque, l’INPT organise deux expositions. La première sera consacrée à la littérature carcérale, en présence des auteurs et anciens détenus. La deuxième est une exposition de groupe réunissant des œuvres picturales de détenus.
La soirée du 18 décembre sera consacrée à une projection-débat de « Coloquinte », un documentaire de Mahmoud Jemni sur le calvaire d’anciens prisonniers politiques.
Un concert d’une troupe musicale composée de détenus de la prison de Borj Erroumi, sous la direction de Hafedh Gherissa, clôturera le colloque le 19 décembre à 19h à la salle « Théâtre des régions » de la Cité de la culture (Présence au concert sur inscription préalable).

Lire aussi
commentaires
Loading...