Lancement du premier Short MBA en diplomatie économique et lobbying en Tunisie

Marouane Abbassi, Gouverneur de le Banque Centrale, a affirmé que le domaine de la diplomatie économique et lobbying dans lequel l’Université centrale s’est engagée à y former des étudiants, ne peut que contribuer à pallier aux difficultés d’être en relation avec les acteurs économiques à travers le monde, il a rajouté lors de son intervention à cette occasion, que ce short MBA contribuera à le réaliser cette formation académique dans le domaine en question, ce qui ne peut que servir les objectifs de la Banque Centrale qui s’active à sauvegarder les équilibres financiers et la maîtrise des prix.
Le Groupe Université Centrale faisant partie du réseau Honoris United Universities vient de lancer, au siège du Medical Simulation Center, à Tunis, le premier Short MBA en diplomatie économique et lobbying en Tunisie en partenariat avec le cercle diplomatique et la contribution d’experts internationaux dans le domaine, à l’instar de l’expert et auteur de « La profession de décideurs », Philip Bohn, et la participation exclusive du Gouverneur de la Banque Centrale,  Marouane Abbassi, l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Avor,  Tarek Ben Salem , représentant de la présidence du gouvernement, et autres influents dans les domaines des décisions et de l’action diplomatique.
Ces courtes rencontres de formation académique dans les métiers diplomatiques et lobbying lancées par l’Université Centrale dans le but de faire face aux défis économiques présents et le côtoiement du développement international dans les domaines de la polarisation diplomatique économique, à travers le lancement d’une formation académique, unique du genre en Tunisie,  au service de l’économie, et la formation d’acteurs économiques et de décideurs qui sont capables de polariser les marchés internationaux d’investissement et le développement de l’économie.
Dans cette optique, Houbeb Ajmi, Directrice Générale de l’Université Centrale, a mis en exergue le fait que sur la base de ses recherches et des études faites à ce sujet, il s’est avéré indispensable d’opérer à la formation des étudiants  dans ce domaine de la diplomatie économique et du lobbying afin de s’ouvrir sur le marché des affaires en Tunisie et à l’étranger, ajoutant que l’U.C. a procédé au recrutement des compétences et des spécialistes dans ce domaine afin d’accompagner les étudiants théoriquement et pratiquement sur le terrain.
Pour sa participation honorifique à cet événement, l’expert international dans le domaine du lobbying , Philippe Bohn a souligné pour sa part la nécessité d’exploiter le réseau des relations au service des entreprises et de cette manière servir l’économie de l’Etat,  insistant sur le fait que la création d’un large réseau de relations parmi les intéressés ne peut avoir que davantage d’efficience sur l’entrée des acteurs influents dans les domaines économiques de par le monde, ce qui ne peut être qu’au service de la diplomatie économique et de tous les secteurs vitaux de l’économie.   

Lire aussi
commentaires
Loading...