La Suisse prolonge le gel des avoirs de Ben Ali

Alors qu’il devait prendre fin en février 2019, le gel des avoirs de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali a été prolongé d’une année, soit février 2020. C’est ce qu’a annoncé le Conseil Fédéral suisse qui a expliqué, dans un communiqué, que sa décision vise à « appuyer la coopération judiciaire avec la Tunisie ».
Le Conseil estime que des « jugements sont encore nécessaires », afin de pouvoir déterminer l’origine des avoirs gelés : légale ou illicite. Au total, les avoirs en Suisse de l’ancien président se chiffrent à 65 millions de francs suisses, ce qui équivaut à 165 millions de dinars tunisiens. « Un renouvellement d’une année [du gel des avoirs] permettra de favoriser les perspectives de possibles restitutions. Le sort final des ces avoirs dépendra des procédures judiciaires en cours en Tunisie », peut-on encore lire dans le communiqué du Conseil Fédéral suisse.
A titre de rappel, les autorités suisses ont remis 3,5 millions d’euros, appartenant à  la famille de Ben Ali, à la Tunisie. Un an plus tôt, en mai 2016, 243 000 euros ont été restitués à la Tunisie.

Lire aussi
commentaires
Loading...