El kotti: « Les frères musulmans en Tunisie nous réservent des choses horribles »

Dans une déclaration au journal Al Arab dans son édition de ce vendredi 28 décembre 2018, le dirigeant au sein de Nidaa Tounes, Abdelaziz El Kotti a réagi aux déclarations du dirigeant islamiste Abdelkerim El Harouni qui a appelé les autorités à gérer avec une main de fer les protestations populaires.
« Les frères musulmans en Tunisie sont passés à une nouvelle étape: celle de la menace explicite, ce qui annonce une période horrible, pire que celle d’aujourd’hui, caractérisée par une ambiguïté inégalée. Les propos de Harouni dévoilent la fausseté de l’intention et la violence de ce mouvement qui n’est pas encore sorti du cercle des frères musulmans. A chaque fois que les protestations populaires menacent les intérêts de ce mouvement ou ses agendas antipatriotiques, il commence à montrer ses dents. Ces propos comportent plusieurs interprétations et scénarios ce qui pourrait nous reconduire à une atmosphère de tensions. Ennahdha n’a pas cessé d’imposer son idéologie sur la société tunisienne surtout après avoir trouvé des parties qui gèrent ses affaires à l’instar du gouvernement actuel.« a-t-il exprimé.

Lire aussi
commentaires
Loading...