Crise du lait : la Tunisie va importer 7 millions de litres, selon Omar El Behi

Auditionné ce mercredi 5 décembre 2018 par l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) sur le budget de son département, Omar El Behi, ministre du Commerce, a été interpellé sur la crise de la filière laitière. Il considère que “certains” ont exagéré en évoquant la conjoncture actuelle de la filière.
“Ce n’est pas la première fois que la filière traverse une crise. C’était le cas en 2004. Les réserves de lait suffisaient pour 2 journées. Aujourd’hui, nous avons 12,5 millions de litres, assez pour satisfaire les besoins du pays pour 7 journées”, a-t-il déclaré.
Dès la fin de l’année, poursuit-il, la Tunisie va importer 7 millions de litres pour faire face à une consommation de 620 millions de litres. “Ces importations ne pourront assurer que 1% des besoins du pays”, a-t-il précisé.
Dans ce même contexte, le ministre a souligné que la production locale sera revue à la hausse. “Il n’y aura pas de manque de lait, et ce dès la mi-janvier 2019 puisque la production a tendance à s’accélérer à partir de cette période de l’année. Le lait est disponible sur le marché”, a-t-il encore déclaré.
A titre de rappel, l’Union Tunisienne d’Agriculture et de la Pêche (UTAP) a menacé d’arrêter la production du lait dès janvier 2019 dans le cas où le gouvernement ne met pas en application ce qui a été conclu lors des négociations.

Lire aussi
commentaires
Loading...