Crise de l’enseignement : un possible déblocage ce lundi ?

Une réunion de haut niveau va se tenir ce lundi 10 décembre 2018 entre le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, et le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi. A l’ordre du jour, la grève générale de la fonction publique, la situation générale dans le pays et la question lancinante de la crise du secteur de l’éducation.
Cette réunion est précédée par une autre qui réunira le secrétaire général de l’UGTT avec les ministres de l’Education, Hatem Ben Salem, des Finances, Ridha Chalghoum, et des Affaires Sociales, Mohamed Trabelsi autour des mêmes questions.
La brûlante crise de l’éducation sera mise sur la table. De fait, le ton est monté d’un cran ces dernières semaines entre le ministère de l’Education et la Fédération générale de l’enseignement secondaire relevant de l’UGTT. Cette dernière a d’ailleurs décrété une journée de colère ce mercredi 12 décembre 2018. Son secrétaire général, Lassaad Yacoubi, n’a eu de cesse d’affirmer que son seul objectif est de défendre le droits des élèves et des professeurs. Or, force est de constater que le comportement du syndicaliste agace aussi bien les parents que certains professeurs. Les élèves, pour leur part, font l’objet d’une prise d’otage devenue annuelle. Dans ce contexte difficile, seule la « raison pourra apporter des solutions » selon le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi.
Affaire à suivre.

Lire aussi
commentaires
Loading...