Abdelkarim Harouni : « entre Youssef Chahed et nous, il y a les urnes »

Intervenant sur Shems FM ce dimanche 23 décembre 2018, le président du Conseil de la Choura d’Ennadha, Abdelkarim Harouni, est revenu sur les rapports entre le parti et le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. « Entre nous, il existe un dialogue fondé sur un programme clair jusqu’en 2019. Ennahdha n’exclut pas Chahed et vice-versa. Entre nous, il y a les urnes », a-t-il déclaré en marge de la réunion du Conseil de la Choura.
Dès le début, Ennahdha a veillé à ce que les rapports avec le Chef du gouvernement soient basés sur une concurrence démocratique. « Nous sommes dans un seul gouvernement pour servir l’intérêt du pays. Avec Youssef Chahed, nous veillerons à garantir l’impartialité de l’administration et de la loi. Nous examinerons toutes les désignations afin qu’elles puissent permettre d’avancer dans les réformes », a-t-il encore souligné.
A titre de rappel, les liens entre Youssef Chahed et Ennahdha ont fait l’objet de critiques de toute part, puisque plusieurs personnalités politiques considèrent que Youssef Chahed est soutenu par Ennahdha, comme en témoigne, selon eux, le dernier remaniement ministériel. De son côté, le Chef du gouvernement a assuré que son gouvernement n’est pas celui d’Ennahdha. « Celui qui ne veut pas gouverner avec Ennahdha, n’a qu’à la battre lors des prochaines échéances électorales. Quant à moi, je suis un démocrate », a-t-il déclaré lors de sa dernière interview télévisée du 22 décembre 2018.

Lire aussi
commentaires
Loading...