Ministère du Commerce : des réformes sur le système de subvention s’imposent

Le ministre du Commerce, Omar Behi, a annoncé ce lundi 10 septembre 2018 que l’actuel système juridique n’est pas assez coercitif quant à la lutte contre le phénomène du monopole ainsi que les autres dépassements. Il a précisé que la sanction maximale consiste en l’émission de décisions de fermeture des commerces ajoutant que 70 commerces du grand Tunis ont été fermés au cours de la semaine dernière.
Le ministre a ajouté que les décisions de fermeture seront généralisées dans l’ensemble des gouvernorats du pays. Ces décisions seront exécutées dans un cour laps de temps et ce en coordination avec les gouverneurs.
Il  a ajouté que plusieurs opérations de dénonciation de monopoles ont été faite à travers les réseaux sociaux.
Quant au phénomène lié au monopole de l’huile subventionnée, le ministre du commerce a affirmé que la problématique consiste au niveau de la grande différence au niveau des prix. Il a ajouté que le prix du litre d’huile végétale subventionnée est estimé à 900 millimes alors que le prix du litre de celle non subventionnée s’élève à 3600 millimes.
Il a précisé que des centaines de dépassements ont été recensées suite à des opérations de contrôle. Selon lui, la solution consiste dans le fait d’envisager des réformes du système de subvention au niveau des produits alimentaires et des revenus.

Lire aussi
commentaires
Loading...