Les propriétaires de cafés appellent à la libération des tarifs

Le président de la chambre nationale des propriétaires de salons de thé de type 1 relevant de la centrale patronale, Faouzi Hanafi a appelé ce jeudi 06 septembre 2018 le ministère du Commerce à libérer les tarifs des boissons chaudes telles que le café filtre, le thé et le café au lait estimant que les prix proposés ne sont plus adaptables et étouffent les propriétaires des cafés.
Le responsable qui s’exprimait dans une déclaration accordée à l’agence TAP a proposé en contre partie de la libération des prix d’interdire la vente du lait subventionné dans les cafés cafés. Il a dans ce contexte rappelé que le coût total du lait subventionné s’élève à 30 millions de dinars par an.
Le syndicaliste a précisé qu’une correspondance vient d’être adressée au ministre du Commerce dans laquelle on a appelé à la libération des tarifs des boissons chaudes et à leur retrait du tableau A sur lequel figurent les produits dont les tarifs sont fixés par les autorités à l’instar des pâtes, de la farine et autre.

Lire aussi
commentaires
Loading...