POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le désintérêt des tunisiens de la politique en chiffres

Plusieurs études ont montré que les tunisiens sont de plus en plus sceptiques au sujet de leur démocratie naissante et de la vie politique. Cette fois-ci, c’est le cabinet One To One pour les recherches qui en a parlé lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 3 septembre 2018.
50% des tunisiens sont en effet insatisfaits du processus démocratique. 79% des citoyens ont affirmé que le pays a emprunté la mauvaise voie, ce qui représente une hausse de 12 points par rapport au taux enregistré en 2013.  Le cabinet affirme aussi que 72% de tunisiens ont jugé la situation économique « très critique ».
D’un autre côté, le cabinet One To One a indiqué que 62% des personnes interrogées affirment que la Tunisie n’est pas une démocratie. 64% d’entre-eux restent attachés à la tenue d’élections libres et transparentes, mais en même temps, plusieurs se sont désintéressés des échéances électorales.
Au sujet des élections municipales de mai 2018, les chiffres du cabinet One To One soulignent, effectivement, le désintérêt manifeste des tunisiens vis-à-vis de la chose publique. En effet, 84% des personnes sondées ont admis détenir très peu d’informations à propos des élections municipales, voire aucune information. 57% des tunisiens se sont déclarés complètement désintéressés du scrutin. On compte 41% des personnes interrogées qui ont déclaré que les élections ne seront pas libres.

Lire aussi
commentaires
Loading...