Ennahdha dénonce les condamnations à mort de dirigeants islamistes en Egypte

Dans un communiqué rendu public ce mardi 11 septembre 2018, le mouvement Ennahdha a dénoncé les condamnations à mort de certains dirigeants de la confrérie islamiste en Egypte.
Selon le parti islamiste, les jugements prononcés à l’encontre de  « politiciens » et « d’activistes de droits de l’homme » islamistes, sont sans précédent et révèlent une brutalité incontournable. Les condamnés sont selon le parti islamiste, victimes de procès injustes.
Il est à rappeler que samedi dernier, un tribunal égyptien a prononcé des condamnations à mort pour 75 personnes, dont des leaders islamistes de premier rang, qui ont participé au sit-in de Rabâa en 2013.
Depuis cette date, les tribunaux égyptiens ont, notons-le condamné des centaines de personnes à la peine capitale, mais la plupart des condamnations ont fait l’objet d’un appel et très peu ont été exécutées.

Lire aussi
commentaires
Loading...