Choco Tom reprend son activité à Oued Ellil

L’usine de Choco Tom a rouvert ses portes au matin de ce samedi 8 septembre 2018 à Oued Ellil dans le gouvernorat de Manouba et ce, après l’intervention des forces de l’ordre vers 2 heures du matin.
La production et le travail ont repris leur cours normal au sein de l’usine, a précisé une source sécuritaire à l’Agence Tunis Afrique Presse.
Toutefois, 25 ouvriers et une ouvrière ont été arrêtés et emmenés au poste de police suite à leur opposition à l’opération de  réouverture de l’usine en empêchant les techniciens d’accéder à l’enceinte de l’usine pour pouvoir mettre en marche les machines, à l’arrêt depuis le 17 juillet.
Le ministère Public a autorisé les forces de l’ordre à intervenir pour pouvoir mettre un terme à la fermeture de l’usine surtout après l’échec des négociations entreprises avec les ouvriers grévistes.
En marge de la journée du Savoir tenue à Sousse, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, est revenu sur l’affaire de la fermeture de l’usine de « Choco Tom » et a indiqué qu’il sait très bien qu’on va critiquer l’UGTT et la taxer d’élément destructeur.
Or, il a fait savoir, que l’investisseur n’a pas encore quitté le pays et que les négociations sont toujours en cours pour faire revenir la direction de la société sur sa décision et pouvoir enfin rouvrir l’autre usine qui se trouve à Mornaguia..
Dans ce contexte, Taboubi a affirmé qu’un terrain d’entente sera trouvé et que l’usine reprendra son travail assurant que le climat est propice à  l’investissement en Tunisie.
Il est à rappeler que la décision de fermeture a été prise par le conseil d’administration du groupe indien IFFCO détenteur de la société l’Appétissante, après un mois de blocage de l’usine par des contestataires.

Lire aussi
commentaires
Loading...