Bourse : la réaction des investisseurs à la circulaire de la BCT est excessive, selon un expert

Le projet de circulaire de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) qui prévoit l’obligation pour les banques de respecter le ratio crédits/dépôts a eu des effets négatifs sur le Tunindex, où les actions de certaines banques ont fortement chuté. Intervenant dans Midi Show ce vendredi 7 septembre 2018, l’expert en bourse Hatem Zâara a expliqué que certains investisseurs voient en cette tendance baissière comme une occasion de faire du profit.
Le Tunindex, selon l’expert, a chuté de 35% depuis le début de l’année et ce qui a été observé lors des dernières séances de la bourse de Tunis était une sorte de correction à laquelle on devait s’attendre. « L’indice a enregistré une baisse de 4,72% sur deux jours et de 6,1% pendant les 4 dernières séances qui se sont succédées », a-t-il noté.
Il s’agit, selon Hatem Zaâra, d’une réaction excessive de la part des investisseurs au projet de circulaire de la BCT, qui fixera un nouveau ratio crédits/dépôts de 110%. Ils ont, en fait, prédit une baisse des activités des banques.
Dans ce même contexte, l’institution compte également réduire le refinancement des banques afin de contenir l’inflation. Une enveloppe qui a atteint, rappelons-le, les 16,5 milliards de dinars. Pourtant, le seuil des 110% a été dépassé dans certaines banques, ce qui explique la réaction immédiate des investisseurs sur le marché financier. Or, la situation n’est pas catastrophique. « Certaines banques tunisiennes ont atteint un ratio de 110%. Or, en Europe, des banques atteignent même les 140%« , a expliqué l’expert en économie.
A titre de rappel, la BCT, dans une précision publiée ce vendredi 7 septembre 2018, a indiqué qu’elle ne compte pas imposer un ratio cible de 110%. Elle souhaite plutôt pousser les banques au ratio élevé à réduire progressivement cet indicateur, à hauteur de 3 points par trimestre. « Les banques présentant un ratio inférieur ou égal à 110% ne seront pas concernées par le projet de circulaire », peut-on lire dans le communiqué de la BCT.

Lire aussi
commentaires
Loading...