Annulation de la grève de la CTN

Initialement prévue pour les 3 et 4 septembre 2018, la grève générale de la compagnie tunisienne de navigation (CTN) a finalement été reportée selon Bouali Mbarki, secrétaire général-adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), qui s’est exprimé ce lundi 3 septembre 2018 dans une déclaration accordée à l’agence TAP.
Bouali Mbarki, secrétaire général adjoint de l’UGTT.

Des responsables de la centrale syndicale se sont réunis dimanche 2 septembre 2018 avec les autres parties prenantes au dossier. La réunion, selon le syndicaliste, s’est achevée tard dans la soirée du dimanche. Il a donc été convenu d’annuler la grève afin de ne pas affecter les voyageurs et d’assurer tous les voyages sans le moindre retard.
Dans ce même contexte, Bouali Mbarki a démenti les informations selon lesquelles l’armée serait intervenue afin d’assurer le travail effectué au sein de la CTN. « Il faut laisser l’Armée en dehors des tiraillements dans le pays », a-t-il dit.
Le chaos était total dimanche 2 septembre 2018, au port de la Goulette, où des agents de la CTN avaient délibérément bloqué pas moins de 2500 voyageurs qui devaient se rendre à Gênes. Un cadre de la douane avait expliqué à Réalités Online, le même jour, que des voyageurs, révoltés, ont procédé au blocage des routes menant au port de la Goulette. De ce fait, plus aucune personne n’a pu y entrer. Face à cette tension croissante, ce sont ces mêmes voyageurs qui avaient réclamé l’intervention des militaires afin de débloquer la situation.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...