Ameur Meherzi dans le viseur des juges

L’association tunisienne des jeunes juges a appelé le ministère public à agir à l’encontre du bâtonnier de l’ONAT (Ordre National des Avocats Tunisiens), Ameur Meherzi. Et pour cause : l’association déplore les « accusations infondées » du bâtonnier à l’encontre de certains juges, qu’il a taxés de corrompus. Il ne s’agit que d’une manière de porter atteinte à la réputation du pouvoir judiciaire selon l’Association.
Les agissements du bâtonnier, poursuit l’Association dans un communiqué, doivent être traités légalement. « Plusieurs membres de l’Association sont en train de discuter avec des députés et des avocats en vue de constituer une commission parlementaire visant à réformer le secteur au niveau structurel et professionnel », peut-on encore lire dans le communiqué.
Ameur Meherzi, rappelons-le, a déclaré le 31 juillet dernier lors d’une conférence de presse que des soupçons de corruption pèsent sur un bon nombre de juges.

Lire aussi
commentaires
Loading...