Tensions sociales : accord entre le gouvernement et l’UGTT

L’annonce a été faite jeudi 28 juin dernier par le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) : les négociations sur la régularisation de la situation des retraités et sur le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) vont reprendre, et que ce dernier va augmenter.
Les choses sérieuses ont visiblement commencé ce samedi 7 juillet 2018. De fait, le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, a reçu le secrétaire général de la centrale syndicale et d’autres syndicalistes. Mohamed Trabelsi, ministre des Affaires Sociales, est également présent.
Dans une déclaration aux médias, le Chef du gouvernement a assuré que l’accord signé ce samedi est très important aussi bien pour les salariés, les employeurs que pour les retraités. « Le gouvernement croit en la nécessité du dialogue social et en la nécessité de prendre des mesures en faveur des catégories démunies et de la classe moyenne », a-t-il déclaré, exprimant son espoir de voir cet accord apaiser les tenions sociales.
D’autre part, il a été interpellé sur les coupures d’eau dans plusieurs zones de la capitale et de la banlieue sud. « Il s’agit d’un incident isolé, mais nous ne devons pas oublier que la Tunisie fait face à la problématique de la rareté de l’eau. Le gouvernement travaille sur une stratégie nationale pour remédier à cette situation », a-t-il ajouté.

Le point sur les accords
Pour sa part, le SG de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a déclaré qu’un communiqué commun sera publié lundi 9 juillet par le gouvernement et l’UGTT dans le cadre de la finalisation des négociations sociales dans le secteur public et la Fonction Publique.
Ce samedi, poursuit-il, un accord a été conclu en vue de l’accélération de la régularisation des situations des ouvriers de chantier et des personnes fichés par la police. D’ailleurs, une liste définitive sera établie à leur sujet et elle sera transmise au ministère des Affaires Sociales.
Pour le revenu minimum pour les retraités, Taboubi a indiqué qu’une nouvelle réunion se tiendra lundi prochain lors de laquelle le montant de la hausse sera défini. D’autre part, le secrétaire général de l’UGTT a assuré qu’un accord a été conclu avec le gouvernement en vue de préserver le pouvoir d’achat des citoyens et de geler les prix des produits de base.

Lire aussi
commentaires
Loading...