Washington serait préoccupé par les derniers limogeages au MI

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, l’ancien conseiller du président américain Donald Trump Walid Phares est revenu sur la série de limogeages ayant été décidés au sein du ministère de l’Intérieur ces derniers temps.
Walid Phares a indiqué que des observateurs à Washington sont préoccupés par l’éviction des hauts cadres sécuritaires, membres des principales structures de lutte contre le terrorisme en Tunisie. Il a ajouté que ces mêmes observateurs vérifient si le mouvement islamiste Ennahdha serait à l’origine de ce coup de ballet.
« Des observateurs à Washington surveillent l’éviction des responsables de la sécurité nationale en Tunisie, qui faisaient partie des principaux organismes de lutte contre le terrorisme, et évaluent si le retrait a été fait sous la pression du mouvement Ennahdha. Bref, ces limogeages seraient-ils une campagne au profit des islamistes contre les laïcs ou une réforme bureaucratique contre la corruption? » lit-on dans ledit post.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...