Samir Abdallah: l’hymne national et non la Fatiha pour encourager nos joueurs

Dans un post publié sur sa page officielle, Maître Samir Abdallah, ex-dirigeant au sein du parti Machrou3 Tounes, est revenu sur le match ayant opposé la Tunisie à l’Angleterre dans le cadre de la première journée du Groupe G au Mondial Russie 2018. Il a dans ce contexte estimé que le fait de réciter la Fatiha avant de fouler la pelouse n’est pas du tout une bonne idée ajoutant que ceci pourrait même décourager les joueurs.

« Nabil Maaloul a attiré mon attention quand il s’est mis à réciter, ainsi que les joueurs de l’équipe nationale, la Fatiha avant d’entamer la rencontre. La scène était triste comme s’ils étaient en pleine cérémonie d’inhumation. Les équipes nationales internationales chantent l’hymne national à ce moment tranchant pour encourager les joueurs. Les millions de tunisiens, voire tout le peuple tunisien a cessé de respirer hier en attendant une victoire en mesure de lui rendre la joie qui lui fait défaut. L’exhibitionnisme  islamiste qui a envahi le pays pendant ces sept années de vache maigre n’a fait que laisser place à plus de dépérissement et de régression et a même contaminé l’équipe nationale et notre sport. Si l’exhibitionnisme religieux était utile, l’Arabie Saoudite aurait remporté tous les matchs, elle qui abrite les lieux saints. »a-t-il lancé.

Lire aussi
commentaires
Loading...