Chahed lance un ultimatum de 48h pour l’arrestation de Najem Gharsalli (MAJ)

Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed a appelé le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem à mettre tout en oeuvre pour arrêter l’ancien ministre de l’Intérieur, Najem Gharsalli.
Youssef Chahed, a fixé un ultimatum de 48 heures à Lotfi Brahem pendant lesquels il devrait retrouver Najem Gharsalli en fuite et le présenter aux autorités judiciaires.
Lotfi Brahem avait indiqué, vendredi 1er juin 2018, que toutes les unités sécuritaires essayent d’exécuter le mandat d’amener émis par les autorités judiciaires à l’encontre de l’ancien ministre de l’Intérieur, suspecté de lien avec Chafik Jaraya qui est accusé de corruption et de contrebande.
Il est à noter que la chambre d’accusation militaire près la Cour d’Appel de Tunis considère Gharsalli en état de fuite et ce, depuis le 23 mai 2018.
Il est à rappeler que Najem Gharsalli a été traduit devant la chambre pénale militaire pour des accusations relatives au complot contre la sûreté de l’Etat et la mise à disposition d’une armée étrangère en temps de paix.
L’ancien ministre, fait, également, l’objet d’un mandat de dépôt émis par le premier juge d’instruction du Tribunal Militaire pour les mêmes accusations.
MAJ : Khelifa Chibani, porte parole du ministère de l’intérieur a démenti cette information en affirmant qu’aucune correspondance dans ce sens n’est parvenue du Chef du gouvernement au ministre de l’intérieur.

Lire aussi
commentaires
Loading...