Carburants: La hausse des tarifs n’est pas à l’ordre du jour

Dans une déclaration accordée aux médias ce mardi 19 juin 2018, le ministre des énergies Khaled Kaddour a indiqué que la hausse du prix du baril de pétrole qui a atteint 75 dollars le baril coûte à l’Etat plus de 3000 millions de dinars en guise de subvention de carburants. Il a précisé que ce chiffre est alarmant tout en mettant l’accent sur la nécessité de trouver les solutions adéquates à cela. Il  a par ailleurs démenti toute information selon laquelle l’Etat compterait revoir à la hausse les tarifs des carburants.

Lire aussi
commentaires
Loading...