Aïd Al Fitr-transport : désarroi et mécontentement

Comme chaque année, la gestion des navettes dans les grandes gares et stations des transports publics fait l’objet de nombreuses critiques. 2018 n’a pas dérogé à la règle. A Bab Alioua, de nombreux citoyens ont exprimé, ce jeudi 14 juin 2018, leur désarroi et leur mécontentement vis-à-vis des services proposés.
Une citoyenne, qui compte se rendre à Kairouan pour l’Aïd Al Fitr, a affirmé sur Mosaïque FM qu’elle a attendu pendant plus d’une heure son bus. « Les informations que l’on nous communique sont peu claires », a-t-elle confié.
Un autre citoyen a déploré le manque de billet. « C’est la même chose chaque année. Il faut trouver des solutions. Quant aux agents, ils doivent se montrer plus compréhensifs à l’égard des usagers », a-t-il dit.
Interpellé sur le sujet, le chef de la station de Bab Alioua, Imed Saada, a affirmé que la journée du mercredi 13 juin 2018 s’est bien déroulée de 5h à 22h. « Nous avons assuré 52 navettes régulières, en plus des 30 supplémentaires. Par ailleurs, pour ce jeudi, certaines personnes ont réservé leurs places depuis mercredi. D’autres ont choisi ce jeudi. Il est donc possible, dans ce cas, que les places soient indisponibles », a-t-il expliqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...