Adel Almi appelle à lapider à mort publiquement les membres de la commission des libertés !

Dans un post publié sur sa page Facebook, ce samedi 16 juin 2018, « l’homme de religion », Adel Almi, connu notamment pour ses chasses aux non-jeûneurs pendant le mois de Ramadan, a appelé à lapider à mort et en public les membres de la commission des libertés, présidée par la députée Bochra Belhaj Hmida.
 « Il est du devoir de l’Etat de ramener tous les membres, maudits, de la commission des libertés de Bochra, dans une place publique et de les lapider jusqu’à la mort afin de les purifier et de purifier le pays de leur souillure » a-t-il écrit.
Ce statut a été partagé et critiqué en masse. Plusieurs ont dénoncé les propos haineux de Adel Almi appelant les autorités concernées à prendre les mesures nécessaires à son encontre.
Des internautes, activistes et politiciens dont Sabrine Goubantini ont exprimé tout leur soutien à Bochra Belhaj Hmida et à sa commission indiquant que les déclarations de Adel Elmi sont un appel au meurtre et constituent un acte terroriste visant l’intégrité des citoyens honnêtes qui cherchent à améliorer les conditions de vie des citoyens.
Bochra Belhaj Hmida, n’a jusqu’à présent pas réagi à ce statut.

Lire aussi
commentaires
Loading...