Mdhila: Retour à la normale après une nuit agitée

Des heurts ont éclaté dans la soirée de mercredi à jeudi 22 mars 2018, entre les manifestants et les forces de l’ordre à Mdhila, relevant du gouvernorat de Gafsa.
Le poste de la police de la région était sous une pluie de pierres lancées par les contestataires. Les agents sécuritaires se sont alors retirés des lieux pour éviter l’échange de la violence.
Dans un communiqué rendu public, le ministère de l’Intérieur a fait savoir que les heurts ont éclaté quand des individus ont essayé d’interdire les employés de rejoindre les sites de production de Phosphate dans la station de bus.
Un responsable dans la station précitée serait à l’origine de cette violence, il tentait d’inciter les employés et les contestataires à la violence. L’homme a été arrêté ensuite libéré après l’intervention des sages de la région. Toutefois, près de 700 manifestants ont tout de même attaqué les unités sécuritaires.
Notons que la région connaît actuellement un retour à la normale après le déploiement des unités de l’armée nationale près des institutions et établissements publics à Mdhila.

Lire aussi
commentaires
Loading...