POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La Tunisie, deuxième consommateur mondial d’antibiotiques

La revue scientifique américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America), vient de publier un rapport intitulé « Augmentation globale et convergence géographique dans la consommation d’antibiotiques entre 2000 et 2015 » établi par huit spécialistes du Center for Disease Dynamics, Economics & Policy de Washington DC, de l’Université de Princeton (États-Unis), de l’Institut de biologie intégrative de Zurich (Suisse) et de l’Université d’Anvers (Belgique).
Ces scientifiques se sont intéressés pendant 15 ans sur 76 pays et ont constaté que la consommation d’antibiotique est en hausse mondiale.
En 2000, les pays à revenu élevé comme la France, la Nouvelle Zélande, l’Espagne, Hong Kong, et les États-Unis, enregistraient le plus fort taux de consommation d’antibiotiques au monde mais en 2015, c’est des pays à faible revenue qui consomment le plus d’antibiotiques comme la Turquie, la Tunisie, l’Algérie, et la Roumanie.
La Tunisie se trouve à la deuxième position de ce classement en étant l’un des plus grands consommateurs d’antibiotiques au monde après la Turquie.
La directrice générale au ministère de la Santé, Nadia Fenina a indiqué ce vendredi 30 mars 2017 que la consommation des antibiotiques en Tunisie a commencé depuis 2007 et ce, depuis l’entrée en vigueur du service de la CNAM.
Elle a par ailleurs précisé que la surconsommation des antibiotiques peut des fois être dangereuse pour la santé, car une fois le corps s’habitue à ce genre de médicaments, il deviennent inefficace au point d’affaiblir l’immunité.

Lire aussi
commentaires
Loading...