Hatem Ben Salem: « Des élèves ont été payés pour incendier leurs foyers »

Dans une déclaration à Réalités Online, le ministre de l’éducation Hatem Ben Salem a annoncé que des élèves ont été payés pour mettre le feu dans leurs foyers. Il a fait savoir que le foyer scolaire pour garçons à Kairouan a été incendié par quatre élèves qui, au cours de leur interrogatoire, ont avoué avoir été payés par des inconnus, qui leur ont fourni de l’argent pour acheter du carburant et des briquets pour mettre le feu au  foyer. Le ministre a indiqué qu’en l’intervalle de trois mois, 22 incendies se sont déclarés. Les enquêtes sont actuellement en cours pour identifier ces personnes qui tirent les ficelles et sèment la zizanie dans le milieu scolaire. De surcroît, le ministère entamera une campagne de sensibilisation visant les élèves dans les foyers pour qu’ils ne soient pas influencés par ces personnes.

La présidence du gouvernement en ligne
D’autre part, et en ce qui concerne le blocage des notes, Hatem Ben Salem a assuré que le blocage des notes, l’inexistence des moyennes, et la non tenue des conseils de classe jusqu’à cette date est un fait sans précédent pour le système éducatif tunisien surtout que les conséquences se répercuteront essentiellement sur les élèves. « Nous appelons les syndicats à bien réfléchir. Il ne s’agit pas un bras de fer. Les professeurs sont appelés à soumettre les notes aux administrations. Le ministère ne peut pas rester les bras croisés, il n’y aura plus d’éducation. Si les notes ne seront pas remises aux administrations avant le 12 mars, nous allons transférer l’affaire à la présidence du gouvernement, qui prendra les mesures nécessaires avec tous les scénarios possibles..Le ministère prend les choses au sérieux, et je vous assure que j’ai vécu des pressions sans précédent. Les parents n’arrêtent pas d’appeler le ministère et les élèves manifestent une grande colère surtout les futurs bacheliers. » a-t-il exprimé.

Lire aussi
commentaires
Loading...