Décès de Rim El Banna : le dernier hommage (Vidéos)

A celle qui a dit : « je me bats contre deux maux : le cancer et l’occupation dans mon pays », mille saluts, et plus encore à son âme.
Que les cœurs brisés par son départ font taire toutes les voix car aucune voix ne remplacera sa voix.
La Palestine est triste, le monde arabe l’est, certes, aussi. Ne venons-nous pas de perdre la voix retentissante de la cause palestinienne, la voix de la liberté.
Le corps de Rim a quitté ce monde, ses chansons, son combat et ses valeurs demeurent.
Le dernier hommage qui lui a été rendu lors de son inhumation porte en lui plus d’une signification.
Ses chansons et ses paroles ont rempli les rues et ruelles de la Palestine pour arriver jusqu’aux oreilles de l’occupant qu’elle n’a cessé de combattre.
Car c’est au rythme de ses chansons que son cortège funèbre l’a accompagnée à sa dernière demeure.
Ces vidéos rien que pour ne rien oublier de celle qui a écrit prémonitoirement à ces enfants : « N’ayez crainte, ce corps est comme une vieille chemise qui ne dure jamais… »
Au peuple palestinien, à ses enfants et à tous ceux qui l’ont aimée nos condoléances attristées.
A la voix de la Palestine, à celle de la liberté, à la militante, à Rim, mille saluts et plus encore.
Paix à ton âme.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...