The Voice TF1 : la Syrienne sera-t-elle exclue du programme ?

Par - 06 Fév 2018

mennel1

Une jeune syrienne de 22 ans, à la voix d’ange et aux yeux qui fascinent a ébloui les spectateurs de TF1, lors de la diffusion du précédent épisode de The Voice, samedi 3 février, Mennel Ibtissem a par sa prestation bluffé les spectateurs mais aussi les quatre membre du jury qui se sont tous retourné.
Pour son audition à l’aveugle, Mennel Ibtissem a choisi un titre de Leonard Cohen : « Hallelujah ». Un choix payant puisqu’elle fait retourner Florent Pagny, Mika, Zazie et Pascal Obispo. Elle a finalement choisi Mika pour poursuivre l’aventure.
D’origine Syrienne, Mennel Ibtissem a chanté également en arabe.
Il est à noter que l’émission arabe de The voice Kids diffusée sur MBC, a décidé d’éliminer 13 jeunes talents qui avaient ébloui les trois coachs lors des auditions à l’aveugle et ce, rien que parce qu’ils sont syriens.
Des accusations de racisme et de règlements de comptes politiques ont été lancées à l’encontre de la chaîne et des coachs.
Alors qu’il s’agit d’une chaîne arabe qui, normalement, devait encourager les syriens, celle-ci fait tout pour les marginaliser et les ignorer.
De l’autre côté de la méditerranée, la chaîne Française, TF1 met en avant la candidate syrienne Mennel Ibtissem. D’ailleurs, c’est la chaîne, elle-même qui a contacté la fille et qui lui a proposé de participer à l’émission.
En effet, Mennel Ibtissem n’a pas eu l’idée de participer, c’est en visionnant ces vidéos sur sa chaîne Youtube, que l’émission de The Voice l’a contactée.
C’est dans une interview accordée au journal « Le Figaro » que Mennel Ibtissem affirme cela.

La Syrienne sera-t-elle exclue du programme ? 
Toutefois, depuis son audition, la Syrienne  fait parler d’elle, non pas pour sa merveilleuse voix mais pour d’autres raisons dont deux anciens messages, publiés sur son compte Facebook, dans lesquels elle réagit aux attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray.
Face à la polémique naissante, la chanteuse a dans un premier temps fermé ses comptes personnels Facebook et Twitter. Son compte Facebook officiel, quant à lui, est toujours ouvert. Mais c’était sans compter sur la promptitude des internautes à multiplier les captures d’écran, qui prolifèrent, depuis, sur le net.
Au lendemain de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, elle aurait publié sur son compte Facebook un message sans équivoque : « C’est devenu une routine, un attentat par semaine. Et toujours pour rester fidèle, le « terroriste » prend avec lui ses papiers d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers !  » Le tout est accompagné du hashtag « Ne nous prenez pas pour des c***  ».
Quinze jours plus tard, au lendemain de l’attentat à l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, elle aurait ajouté, toujours sur Facebook, « les vrais terroristes, c’est notre gouvernement. »
Une phrase aujourd’hui massivement relayée sur les réseaux, accompagnée de commentaires outrés. Manifestement, elle ne passe pas.
Dans un autre registre, son soutien affiché au polémiste Dieudonné ou encore à l’islamologue Tariq Ramadan, notamment par le biais de partages Facebook, interroge.
Le conseiller régional et responsable du bassin niçois au FN, Philippe Vardon, annonce avoir écrit au PDG de TF1, rapporte Nice matin. Mais aussi à la société qui produit l’émission « pour leur demander son exclusion du programme ».
En début de soirée ce lundi, la jeune femme a réagi sur sa page officielle: « Depuis hier, je lis beaucoup de choses qui sont sorties de leur contexte. On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée.Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable !
Je prône un message d’amour, de paix et de tolérance, la preuve en est mon choix de chanter Hallelujah de Léonard Cohen. Cette chanson illustre parfaitement le message que je souhaite faire passer en tant qu’artiste« .
Donc, verra-t-on la jeune syrienne quitter l’émission ? Une question à laquelle nous aurons bientôt une réponse.

 

Partager: