CPG : un agent transporte le phosphates à pieds pour attirer l’attention des autorités

CPG2

Les concertations se poursuivent, ce mercredi 28 février 2018,  entre les partenaires sociaux et les responsables gouvernementaux en vue de trouver une sortie de crise à l’affaire de la Compagnie des Phosphates Gafsa (CPG).
Plusieurs agents et cadres de la compagnie nationale ont réclamé l’intervention des autorités pour débloquer la situation, dont un certain Hfaiedh Mabrouki. Cet ingénieur a décidé, ce mercredi 28 février 2018, d’entamer une longue marche à partir du bassin minier Moulares du gouvernorat de Gafsa, vers le groupement chimique de Gabès, tout en transportant le précieux produits. C’est une manière pour lui de sensibiliser les autorités sur la gravité du blocage, et de les inciter à réagir plus rapidement.
On apprend, dans ce contexte, qu’une partie de la production a repris ce mercredi 3 février 2018, à Borj Akara dans la délégation de Mdhilla, relevant du gouvernorat de Gafsa. L’un des sit-inneurs à l’origine du blocage a assuré que ses camarades ont décidé de quitter les lieux après avoir discuté avec le secrétaire général-adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Bouali Mbarki.

A lire aussi :

Lire aussi
commentaires
Loading...